Le bingo des polémiques

Rentrée 2016 – Jour 2.

Elles sont toutes là. L’appel a été fait, et c’est bon. Toutes présentes. Toutes. Les polémiques à la con sont toutes rentrées.

Celle du dessin de Charlie Hebdo que la vie d’ma mère ça s’fait pas :

Celle du politique qui est féministe uniquement quand ça lui permet de cracher sur l’Islam (et qui grâce au burkini n’était jamais vraiment partie) :

Le désormais classique de la rentrée « on va apprendre aux enfants à se masturber à l’école » :

Même les horribles tracts de La Manif Pour Tous sont de retour (pro-tip : si on vous en distribue, prenez le et faites des confettis, ça sera toujours ça qui n’ira pas dans des mains impressionnables) :

Et tout ça sans oublier les conneries de Morano, le débat sur le service militaire, de sombres histoires d’identité française et les risques d’attentats accrus d’après François Molins qui s’exprime si souvent à la télévision que les mômes doivent finir par penser que c’est lui le Président de la République. Bref on tourne en rond, comme des poissons rouges dans un bocal, infoutus d’avoir suffisamment de mémoire pour nous rendre compte qu’on s’apprête à recommencer tout pareil que l’année dernière et que le populisme monte tout pareil qu’à une époque qu’il me parait compliqué de qualifier comme glorieuse même avec énormément de mauvaise foi et beaucoup de révisionnisme.

Alors vous savez quoi ? En bon petits procrastinateurs que nous sommes, on va se faire une dernière tournée de mojito sur la terrasse, on va regarder le ciel bleu et se dire que tout est cool et que la vie est belle, puis on va faire la liste de toutes les raisons de ne pas baisser les bras pour bien charger les batteries et on va se mettre très très fort au travail et peut-être, peut-être que si on se sert les coudes on ira pas dans le mur.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *