Trois cents connards sur la ligne de départ.

Par où commencer quand il s’agit de troller La Manif Pour Tous ? Par leurs idées rances ? Par leur graphisme d’un goût … douteux ? Par le fait qu’une partie non négligeable de la population ignore leur existence ou croit qu’ils s’agit des partisans du Mariage Pour Tous ? Ou tout simplement par leur mégalomanie au delà du raisonnables ?

Va pour le dernier point. Vous savez peut-être (ou peut-être pas auquel cas, on ne vous juge pas tant la couverture médiatique de ce non-événement a été proche du néant) que La Manif Pour Tous tenait ses universités d’été ce week-end à Quiberon. Universités d’été dont ils sont absolument persuadés du succès alors qu’ils étaient 300, et encore, en comptant les enfants trop jeunes pour avoir un avis propre sur la question, les caniches nains, et les affreuses figurines en carton1. Trois cents blaireaux donc, qui ont passé leur week-end à se répéter qu’il faudrait inscrire la famille au patrimoine de l’humanité. Mais pas toutes les familles hein, seulement celles avec un Papa, une Maman et des enfants.

300

Et sans les trans aussi, faudrait pas les oublier.

Trois cents connards sur la ligne de départ, pour l’abrogation de la loi Taubira donc. Une loi qui a été votée il y a deux ans et demi, et sur laquelle de moins en moins de politiques promettent de revenir s’ils sont élus. C’est dire si nos trois cents connards ont parcouru du chemin depuis l’oiseau chelou qui dansait sur « Mama Mia » et « Bohemian Rapsody »2 mais ils ne se démontent pas. Ils combattront ce « Daesh de la pensée unique » qu’est « le lobby gay »3 à la force de leur poignet s’il le faut. Comme avec leurs balais dans le cul, on peut supposer qu’ils condamnent aussi la masturbation, il faut bien qu’ils en fassent quelque chose, de leurs poignets. Et surtout, ils ne lâcheront rien, jamais, jamais, jamais ! Même s’ils subissent de graves tentatives d’intimidation :

Rigolez pas, ils ont même porté plaintes contre ces antifas qu’ils qualifient de « groupe extrémiste » (la paille, la poutre, l’oeil du voisin et tout ça).

Bref le tout a été un tel non-événement, qu’ils ont tenté de ressortir des photos de l’an passé.

Luz, qui était à ces universités d’été avec sa compagne pour faire un reportage en sous-marin (et il ne sous-marine pas à moitié), et si on n’a pas réussi à mettre la main sur les dessins de Luz, on n’a pas eu de peine à retrouver ce formidable papier de Camille Emmanuelle4.

Bref, La Manif Pour Tous, c’est donc une poignée d’illuminés, qui « mettent le cap sur 2017 » alors qu’ils ont encore des amis imaginaires à leur âge et qu’ils en sont réduits à manipuler des sondages. On est pas sauvés.

  1. Financées par les dons des adhérents, déductibles des impôts maintenant que La Manif Pour Tous (mon cul) est un parti politique, ce qui doit faire un petit manque à gagner pour les caisses de l’état, mais rassurez-vous les amis, il sera probablement comblé par une augmentation de vos impôts, youpi.
  2. Oui, je sais, moi aussi ça m’a beaucoup fait rire.
  3. Je n’invente rien. Et même si Mouldevine de la Rochechouare a condamné les propos, le porte parole n’est pas viré, on en déduit donc qu’il n’a pas du faire une si grosse connerie que ça. Et puis les adhérents ont applaudi, et ça, ça veut tout dire.
  4. Vraiment, rendez-vous service, lisez-le.
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailby feather

Une réflexion au sujet de « Trois cents connards sur la ligne de départ. »

  1. Ping : Et vive la natur-han ! | Collectif des trolls à lunettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *