Qui sont ces gens ?

Fanette – Leader charismatique
Naviguant dans la vie avec un GPS belge, Fanette arrive toujours à bon port, le problème c’est qu’on ne sait ni quand ni ce qu’elle aura vu sur le chemin. Jamais dans la tendance donc, mais pas dans la bonne direction non plus. Peu importe ce qui compte c’est d’être quelque part et de toute façon, quel que soit le chemin, le terminus est le même pour tout le monde. On espère juste qu’elle y arrivera autrement qu’à force de se taper la tête dans les murs tant les affres de la connerie de ses congénères la laissent parfois au bord du désespoir.

Quand elle n’est pas occupée à mettre à jour les plug-ins du blog (mais pourquoi trois mises à jour par semaine, pourquoi ?) Fanette traine un peu sur Twitter.

Lambegue – Préposé au Juke-box
Philosophe diplômé et musicophile intégriste, Lambegue tente de passer inaperçu dans la vie de tous les jours en se déguisant en veilleur de nuit dans un hôtel un peu chelou où il assiste à des scènes bucoliques telles que seuls des gens bourrés et loin de chez eux sont capables d’en produire. Sa fréquentation quotidienne d’êtres humains avinés le laisse en permanence au bord du craquage nerveux. Le monde n’est donc pas à l’abri de le voir un jour monter sur une table en beuglant un quelconque chant révolutionnaire oublié par le reste de l’humanité.

Colin – Padawan
Dangereux personnage à la solde du Lobby LGBT, Colin décore les locaux d’arc-en-ciel et de paillettes sans que personne ne lui demande rien. Un peu schizophrène sur les bords (et beaucoup au milieu) il prépare dans la journée les concours des écoles de journalisme et nous rejoint la nuit pour faire semblant de les avoir réussis. Nul ne sait combien de temps il parviendra à maintenir ce fragile équilibre entre réalité et fiction. Les lecteurs sont donc invités à déposer pour lui un cierge à la paroisse de Sainte Boutin.

Si après toutes ses activités Colin a encore du temps à perdre, il squatte Twitter et Tumblr.

L’Etagère – Responsable de la télécommande
Après 20 ans dans le Nord, L’Etagère s’en est sortie et a réussi à intégrer la civilisation moderne et à faire elle-même l’expérience des moments de grâce dans le métro bondé. Ayant été, un jour, pigiste chez Télé QuelqueChose (on sait plus lequel, et à ce stade on n’ose plus lui demander), elle est la caution journalistique de ce collectif. Pour financer sa passion pour le cinéma et la littérature, elle est obligée de prendre forme humaine et d’aller supporter des collègues qui gloussent à la machine à café et soutiennent que si on fait l’amour à la pleine lune au quatrième mois de la grossesse, le bébé sera homosexuel. On ne donne donc pas bien cher de sa santé mentale sur le long terme.

Vous pouvez retrouver L’Etagère sur son propre site et sur Twitter.

Simon – (ancienne) Mascotte
On ne sait rien du passé de Simon, mis à part qu’il est d’origine danoise, et qu’il a été trouvé un jour au fond d’une boite de jeu. Depuis, il pose fièrement pour nous dans l’espoir de s’affranchir de sa condition et de mener un jour une vie libre, épanouie et libérée des carcans.

A l’été 2015, Simon est parti en reportage pour nous à travers le monde. Ayant trouvé l’amour, il a décidé de ne pas revenir et a été remplacé au pied levé par Barbara, que nous remercions pour sa dévotion et ses capacités réactives.

Contre toute attente, Simon a fait son retour à la rédac à l’automne 2016, affublé d’une nouvelle coupe de cheveux (mais on l’aime comme il est).

Barbara – Mascotte

Une image vaut parfois mieux qu'un long discours.

Une image vaut parfois mieux qu’un long discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *