Halloween dans le camp d’en face

Nous vous racontions hier comment le gouvernement prépare Halloween. Intéressons-nous aujourd’hui au camp d’en face, plus connu sous le nom de Les Républicains ou de ex-UMP pour ceux qui pensent que républicain et financement de campagne par la Libye ce n’est pas compatible (et Dieu-qui-n’existe-pas sait qu’ils sont nombreux). Et laissez-moi vous dire qu’ils ne font pas les choses à moitié !

Hier matin, Nicolas Sarkozy s’est fâché tout rouge en arrivant au siège des Républicains (mon cul) : il a trouvé un costume d’Iznogoud dans son casier alors que c’est lui le chef, si quelqu’un mérite le costume d’Iznogoud dans cette histoire, c’est bien ce vieux caribou d’Alain Juppé qui fait rien qu’à essayer de lui piquer sa place à la primaire. Du coup, de rage, il a bourré le costume dans le casier de Juju qui l’a découvert en rentrant d’un meeting avec ses jeunes1. Il a été un rien confus, surtout quand après essayage, il s’est avéré que le costume lui arrivait péniblement à mi-mollet. Il a alors remis ce costume dans le casier de son chef de parti avec une petite note : « Nico, j’ai trouvé ça dans mes affaires mais c’est beaucoup trop petit, je pense qu’un stagiaire a intervertit deux paquets. Bises. A. » Là Sarko a pété les plombs, piqué une colère, fait pipi par terre et s’est roulé dedans. Puis il a commencé à enquêter, tel le juge Gentil. Ce matin, il n’a toujours pas trouvé le coupable, mais c’est un costume de Sherlock Holmes qui était dans son casier2.

Pendant que Naboléon s’excite, ses collègues, globalement indifférents (quand quelqu’un gueule en permanence, au bout d’un moment, on ne fait plus gaffe) préparent la fête à leur manière. NKM mange des Carambars avec des SDF, puis elle rentre au QG par la ligne 13 aux heures de pointes où elle vit des moments de grâce en distribuant des bonbons qu’elle se fait renvoyer dans la tronche plus souvent qu’elle ne veut bien l’admettre. De son côté Rachida Dati a prévu un tailleur de chez H&M pour se déguiser en prolo et Valérie Pécresse arbore un beau pull rose et bleu de la Manif Pour Tous … Ah pardon, on me signale dans l’oreillette qu’il s’agit de ses habits de tous les jours, au temps pour moi3.

Nadine Morano, bien qu’exclue du parti, n’est pas en reste. Elle a prévu d’aller sonner à la porte du siège avec son amie Solange4 costumées « elle en moi et moi en elle ». L’histoire ne dit pas si Solange est d’accord ou si elle trouve que ça va bien maintenant les conneries et l’instrumentalisation fous-moi la paix deux minutes Nadine, merde. Vivement samedi.

  1. Les fameux « Jeunes avec Juppé », cette partie là n’est pas une blague, ces gens existent.
  2. Soit dit en passant, c’est ridicule, Sherlock Holmes aurait résolu l’enquête dans la journée, visiblement, on ne lit pas beaucoup non plus chez Les Républicains (mon cul)
  3. #ValérieNonMerci
  4. Oui car figurez-vous que sa meilleure tchadienne donc plus noire qu’une arabe a un nom, ici aussi, on a été surpris de l’apprendre.

Elysoween (ou Halloween à l’Elysée)

On savait déjà qu’à l’Elysée, ils aiment, quand vient décembre, mettre dans la cours un sapin de Noël tellement gros qu’il faut le faire venir par péniche et que c’est tout un bordel je vous raconte même pas. Ce qu’on sait moins, c’est que notre gouvernement kiffe Halloween. Enfin, notre président kiffe Halloween toujours. Il fout des bols remplis de Petit Pimousses partout et chaque fois qu’il croise Manuel Valls il lui lance un « hey Manu, petit mais costaud, pas comme l’autre qui est petit et nerveux » et là Valls fait le Petit Pimousse et ils rigolent de bon coeur.

valls-singe2

De temps en temps, Ségolène Royal retrouve un papier qui traine et elle gueule parce que merde, la COP 21 approche et les papiers de bonbons qui trainent ça fait moyen sérieux niveau écologie vous pourriez faire un effort zut à la fin c’est déjà assez compliqué comme ça d’organiser tout ce bordel.

De son côté Stéphane Le Foll négocie avec les agriculteurs pour échanger des aides contre des citrouilles. Il appelle ça le plan « COP 21 : Citrouille Ornementale en Provenance de Côte-d’or » Trois-cents tracteurs devraient partir demain de la campagne dijonnaise (alors que c’est en Alsace qu’on produit le plus de citrouilles1, mais la COP 67 n’est pas pour après-demain et Stéphane Le Foll n’est pas du genre à laisser les faits se mettre en travers d’un bon mot)  pour rejoindre Paris dans la nuit de vendredi à samedi, les remorques remplies de citrouilles qui seront disposés dans les jardins de l’Elysée et des différents ministères. Myriam El Khomri s’en félicite car ce n’est pas moins de 438 personnes qu’il faudra employer pour décharger tout ça, et ça fait toujours une nuit où le chômage reculera un peu. Il est probable qu’à la fin des huit prochains points presse de Stéphane Le Foll les journalistes se voient servir de la soupe de citrouille, nous souhaitons bon courage à leurs estomacs.

Pendant ce temps là, Fleur Pellerin tente d’organiser un concert de métal mais comme elle n’écoute pas de musique, c’est compliqué. Il y a donc fort à parier que tout ça se terminera par une lecture de Christina Taubira d’un poème sur les moyens de conjurer la peur.

Dans les couloirs du Quai d’Orsay, il se murmure qu’un (ou plusieurs) petit farceur s’amuserait à envoyer à son ancien collègue, Thomas Thévenoud, des enveloppes d’où sortiraient, grâce à un astucieux système de ressorts, des formulaires administratifs de toutes sortes. Depuis qu’il reçoit ces courriers explosifs, Thomas Thévenoud se mettrait en position latérale de sécurité sous le buffet de la cuisine à chaque passage du facteur. Nous ne l’oublions pas.

Au cas où Jean-Vincent Placé décide de se déguiser en enfant déguisé en fantôme et vienne frapper à la porte de l’Elysée pour réclamer des bonbons et un ministère : un placard à balais déguisé en bureau est prêt à l’accueillir. Pour parfaire le tableau, il ne manque plus que le petit Louis Sarkozy pour tirer au pistolet à billes sur les enfants qui viendraient réclamer des bonbons. C’est peut-être pas plus mal, puisque depuis qu’il ne vit plus à l’Elysée, il est parti en Amérique s’entrainer à tirer sur des vrais gens.

  1. Nous aurons au moins tous appris quelque chose grâce à cet article.

Un bonbon ou une farce !

Pour Halloween, la Rédac des Trolls à lunettes se tient prête. Comprendre : tout le monde glande devant des films d’horreur en faisant genre c’est pour préparer la semaine. Colin a poussé le vice jusqu’à passer deux heures à découper des guirlandes Manif Pour Tous et Sarkozy pour les accrocher dans le bureau et me signale que demain il compte creuser une citrouille à l’effigie du prophète Mahomet mais qu’il hésite encore, pour le texte à y accoler, entre « inch’citrouille », « citrouille akbar » et « 10 minutes au thermomix si vous n’êtes pas morts de rire. »

En revanche, comme nous sommes plutôt du genre farceur et que les bonbons c’est mauvais pour les dents, on a décidé de n’en filer qu’aux mômes dont les déguisements font vraiment flipper1 et en plus d’engueuler ceux qui, en réaction, ne nous trollent pas avec suffisamment de créativité. Vous voilà prévenus, les nabots ! Si vous voulez passer une bonne soirée, il faudra soit sonner chez le voisin, soit faire preuve d’imagination et d’inventivité !

Mais j’y pense, si ça tombe, en fait les politiques sont juste lancés depuis longtemps dans un grand concours pour Halloween : celui de faire le plus peur aux français. Au grand concours de « La France a peur » (bientôt sur M6, votez pour votre candidat préféré en envoyant « lesétrangersdehors » ou « auxchiottesleurope » au 81212, 4€47 + prix d’un SMS et du lubrifiant).  Ça explique tout ! Quand Sarkozy parle de fuite d’eau, il vaut juste jouer à faire peur aux français à qui l’évocation d’une inondation de la cuisine un dimanche matin et surtout de la facture du plombier et de la bataille avec les assureurs qui ne vont pas manquer de suivre tournicote doucement l’estomac. Quand Christine Boutin dit que l’homosexualité est une abomination2, elle veut juste suggérer que la gay pride serait plus fun si elle se tenait fin octobre et que tout le monde était déguisé en créature de Frankenstein ! Quand Jean-Marie Le Pen appelle Jeanne d’Arc au secours, c’est simplement qu’il sent bien qu’à ce grand concours, sa fille est en train de lui passer devant. Quand les manifestants pour tous (participants au même concours mais en équipe) brandissent les étendards de la PMA et de la GPA, ils veulent parler de Partisans du Monde Ancien (un groupuscule qui essaye de compléter les rituels pour le réveil des Dieux Anciens et le retour de Cthulhu) et du Groupement des Passeurs d’Âmes. Tout s’explique !cthulhu pour tous

Ou alors c’est qu’il y a quelque chose, dans les mécanismes de la peur, qui permet de contrôler les masses. Et si c’était pour ça que le christianisme s’est tant appliqué à ses débuts à faire sauter tous les rites païens qui permettent de la conjurer, la peur, en les remplaçants par des rites tamponnés et approuvés par le Vatican (enfin Rome à ce moment là) ayant lieu le même jour3 qui implantent dans la tête des fidèles une peur de l’enfer dont l’Eglise promet ensuite de les sauver ? Et si, de la même manière, c’était les politiques qui nous mettaient dans la tête la peur de l’autre pour ensuite nous promettre de nous en sauver ? Je sais pas vous, mais moi je trouve ça plus flippant qu’une histoire de vampires.

  1. Double ration de chocolat si tu viens déguisé en Guignol et que celui que tu fais flipper c’est Bolloré.
  2. Tant que y êtes, allez donc jeter un oeil et une oreille au génial billet de Sophia Aram à ce sujet.
  3. Vous aviez remarqué que les fêtes chrétiennes tombent autour des solstices et équinoxes ?