Puisque c’est comme ça, tu seras privé de Synode !

(L’image d’en-tête est utilisée de manière extrêmement illégale et provient du Refuge)

Dans la liste des gens qui ne sont pas vraiment susceptibles de chanter I kissed a girl and I liked it, on a :
– Alain Finkielkraut, il préfère invoquer Booba. Et de toute façon, sans doute a-t-il assez peu eu d’occasions d’embrasser une fille.
– Frigide Barjot, elle, elle fait directement l’amour avec deux doigts.
– Ludovine de la Rochère, elle préfère Sardou1 (on pense).
– Krzysztof Charamsa, prêtre polonais gay.

Alors ouais, dans la vie, y a des gens qui cumulent les trucs improbables. Ils sont gays, ET EN MÊME TEMPS ils sont prêtres, ET EN MÊME TEMPS ils s’appellent Krzysztof. On peut se demander ce qui est le plus improbable. Être Alain Finkielkraut et citer Booba OU être un prêtre gay ? Avoir une orientation sexuelle exotique OU avoit un prénom avec une majorité de z ? Ou alors être au XXIè siècle, et être démis de ses fonctions de prêtre à cause de son orientation sexuelle ?

Surtout que bon, c’est pas comme si Krzysztof était le very first one ever homosexuel à l’Église, hein. Je suis pas en train de dire que le lobby gay est aussi arrivé jusqu’ici2, mais bon … Voilà un exemple parmi d’autres de lèche-cul qui montre bien que certains abbés ne sont pas totalement indifférents lorsqu’ils sont face au Pape François. N’est-ce pas, Abbé Grosjean ?

Je ne reviendrai pas sur la légitimité à accorder au Pape un prix Nobel de la paix, vue l’évolution de la paix dans le monde ces derniers temps, c’est plutôt un ratage complet et général, mais … Aaaaah, en même temps je vous comprends les mecs. Qu’est-ce qu’il est beau ce pape quand sa magnifique robe soutane virile blanche vole au vent avec grâce et volupté. Ce bel habit blanc, couleur d’une virginité qu’il serait si tentant de dérober. Et sa magnifique calotte, posée sur son crâne d’homme mûr, qui n’aurait pas envie de la décalotter ? HUM.

Toujours est-il que le coming-out fracassant de notre cher Krzysztof, qui partage maintenant avec un membre de l’équipe l’orientation sexuelle inhabituelle, mais aussi avec plusieurs autres le fait d’avoir un patronyme à coucher dehors avec un billet de logement, a dû remuer chez nos chers abbés, nos chers cardinaux, nos chers prêtres et nos chers évêques quelque chose qui fait mal, qui fait mal, et qu’il serait légitime – et en tous cas plutôt marrant – d’interpréter comme le refoulement de leur propre homosexualité. Ça les a tellement remués que Krzysztof s’est fait priver de Synode, à la manière de Jojo qui s’est fait priver de ciné. L’histoire ne dit pas si Jojo était homo.

Bref, tout ça ne va certainement pas participer à véhiculer l’image d’une Église tolérante, et ouverte sur le XXIè siècle. En même temps, réunir 253 hommes pour faire une grande réunion, ça a jamais été une idée fabuleuse. La dernière fois c’était pour l’Université d’été du MEDEF3, et tout ce qui en est ressorti, c’est une remise en cause des 35 heures, entre deux chips triangulaires plantées dans du guacamole anti-cholestérol. Mais cette histoire, c’est quand même une super bonne nouvelle pour l’image de la Pologne. Je vous rappelle que la dernière fois que le nom de ce pays a été évoqué dans la presse, c’était quand Michał Kwiatkowski, polonais de son état, a fait un featuring sur le premier album d’Élodie Frégé, alors grande gagnante de la Star Academy. Il avait chanté en français avec un accent plus que discutable, genre de mec qui doit pas trop partager nos racines chrétiennes, donc sans doute un ami à Nadine. Et puis l’autre fois où la Pologne a présenté un semblant d’intérêt médiatique, c’était pour son annexion par l’Allemagne. Grosse ambiance.

Alors on dit merci qui ? MERCI KRZYSZTOF !

  1. Message subliminal : suivez-nous !
  2. Oui, on ne met pas les pieds n’importe où, hein. Donc ne nous cherchez pas au FN, et il fait trop froid dans les églises.
  3. Le contenu de cette phrase n’a pas été vérifié par notre stagiaire, mais en gros, je crois que c’est ça.

Des noisettes, du lait écrémé, on ne ment pas aux enfants

Mes chers lecteurs, mes chers amis, mes chers amis de Facebook, mes chers followers de Twitter, mes chers collègues activistes du lobby LGBTQIFAZERTYUIOP-rayez-les-mentions-inutiles1, mes chers douze lecteurs et demi, mes chères Muses2, ma chère rédactrice en chef <3, mon cher toi.

Cher toi, tu trouves pas qu’il serait grand temps d’arrêter ce carnaval ? Ah non, je ne suis pas en train de parler de la gay pride, tu y seras d’ailleurs le bienvenu quand tu auras cessé de refouler l’exotisme de ta propre orientation sexuelle, ce qui se produira peut-être que tu auras cessé d’aller occuper l’espace public pour aller gueuler contre la ministre que tu te retiens (ou même pas, d’ailleurs) de comparer à un singe, et puis contre le Président, et puis contre le gouvernement, et puis contre la France ce pays où tout fout le camp, juste parce que des tapettes et des gouines ont désormais autant le droit que toi de fonder leur famille. Déjà, rassure-toi, si vous avez les mêmes droits si vous pouvez tous deux avoir des enfants, c’est quand même plus simple pour toi. Oui, c’est plus simple pour Elisabeth et Pierre-Marie que pour Camille et Dominique, c’est beaucoup plus simple pour Gérard et Léopoldine que pour Claude et Élie, quelque soit le genre de ces respectables personnes.

Mais je m’égare.

Alors, cher toi, ça va bien, dans ta tête, sinon ? Ça t’émancipe de marcher dans la rue en criant des slogans à la con sur des musiques de merde (en tous cas un peu trop mainstream pour le hipster qui sommeille en moi, tu peux pas comprendre t’es trop vieux) ? C’est enrichissant physiquement de rester planté debout devant le ministère de la Justice ? C’est enrichissant intellectuellement d’écrire des chansons dénuées de sens sur le diktat des socialistes ? Tu trouves pas ça un peu so 1695 de vouloir que le mariage à l’église soit le seul valable ? Tu penses pas que c’est so 1431 de vouloir brûler des sorcières ?

Oui, bon, je suis peut-être un peu violent avec toi, cher toi. Tu m’en excuseras, mais après bientôt 3 ans à supporter ton intolérance, à te regarder déambuler dans les rues quand tu ne sais pas compter combien tu es, à voir tes affiches mensongères, tes slogans qui vomissent une intolérance dont la dissimulation est toute relative et assez discutable.

Enfin voilà, tu trouves pas que c’est un peu passé de mode, La Manif Pour Tous ? C’est quand même teeeeellement 2014. Et encore, je crois qu’en 2014, on disait déjà que c’était tellement 2013, mais on a toujours un (petit ?) train de retard quand on est réac, donc tout cela reste relativement cohérent
Bref, ça vous dirait pas de changer d’air, un peu ? De passer à autre chose ? De lâcher un peu vos drapeaux immondes pour du chocolat ? Allez, on arrête la manif pour tous et on passe au « Chocolat noir 70% pour tous ». Voire au Nutella pour tous. Des noisettes, du lait écrémé, Nutella, on ne ment pas aux enfants. Vous gagnerez sans doute en adhérents (surtout si vous ajoutez les noisettes), et on vous gueulera moins dessus si vous tentez de devenir un parti politique. Je veux bien vous subventionner, moi ! Et puis mieux, vous aurez le droit d’être intolérants. Avec ceux qui aiment le chocolat blanc. Oui, paradoxe cruel pour les plus racistes d’entre vous, mais vous vous y ferez.

En plus le chocolat, et a fortiori le noir, c’est aphrodisiaque. Et à mon avis, c’est une sacré bonne nouvelle pour la plupart d’entre vous. Bah oui, Jean-Yves. À force de pas vouloir utiliser de capote pour éviter un génocide à chaque rapport sexuel (comprendre ici : à force de ne pas du tout baiser), la dernière fois que tu as eu une partie de jambes en l’air avec Monique, c’était pour donner naissance à Pierre-Marie, et Pierre-Marie fête ses 25 ans aujourd’hui. Alors une fois que tu l’auras appelé pour le lui souhaiter (je suis sympa, je te le rappelle), tu pourras faire un calcul tout simple et te poser quelques questions…

Bon, voilà, je vous laisse réfléchir. Ou bien vous ne lâchez rien, ou bien vous continuez à vivre votre vie ne vous apportant que décrépitude et aigreur. En attendant merci de laisser les zomosexuels vivre tranquilou leur sexualité qui ne concerne qu’eux, eux qui au moins ont eu le mérite de comprendre l’exotisme de leur orientation sexuelle. Rassurez-vous, il n’est pas encore trop tard pour les quelques quinquagénaires d’entre vous.

Je vous embrasse avec passion et volupté, vous allez en avoir besoin. Bon courage pour la suite et sortez couverts.

  1. Petite mise au point à ce sujet. LGBTQIFA signifie Lesbiennes – Gays – Bisexuels – Transgenres – Queers – Intersexes – Féministes – Alliés. On ajoutera bientôt le N de noirs, le J de juifs et le M de musulmans, parce que le lobby est sur tous les fronts et de tous les combats. Wesh.
  2. Pour rappel, je parle bien ici de Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem, et Nadine Morano

Mais quelle mouche a donc piqué Christine ?

Hier, Lambegue s’étonnait sur notre page facebook (message pas subliminal : aimez-nous) de ce tweet de notre amie1 Christine Boutin :

Bien que je comprenne sa surprise, Christine Boutin n’étant pas la dernière quand il s’agit d’homophobie, je ne peux que constater qu’il n’est pas au courant de l’actualité de Titine, et ça, c’est un coup à passer pour un con dans les soirées.

Mais ne t’inquiète pas ami lecteur, si toi aussi tu es perplexe, je suis là pour sauver ton honneur et te permettre de briller en société. Merci qui ? Si Boubou est d’un seul coup si prompte à condamner l’intolérance (parce que la violence, on est presque prêts à croire qu’elle condamne sincèrement, c’est quand même pas le genre à en venir aux mains) c’est tout connement parce qu’elle a un procès pour incitation à la haine qui arrive en octobre et qu’il faudrait qu’elle se refasse une virginité en matière d’homophobie. Et y’a du boulot. Pour filer la métaphore peu ragoutante de la virginité, elle va avoir besoin d’une grande peau de cochon2 et de beaucoup de fil. J’avais prévenu que ce serait peu ragoutant hein.

Alors pourquoi un procès vous demandez-vous sûrement, non pas parce que vous ne voyez pas ce que Christine a à se reprocher, mais parce que justement, la mule est tellement chargée que vous n’arrivez pas à cerner LA connerie qui a mis le feu aux poudres. Eh bien c’est pour avoir déclaré que « L’homosexualité est une abomination. » Bon après elle s’est excusée, elle a dit qu’elle voulait pas blesser les gens, juste défendre la famille et les enfants qui n’auront pas la chance de grandir dans une famille hétérosexuelle parce que la famille hétérosexuelle c’est la norme et que la norme c’est forcément mieux. Car oui, apparemment il faut mieux un papa hétéro violent que pas de papa du tout et une maman qui te met au congélo que pas de maman du tout3 parce que c’est UNIVERSEL. Alors qu’on en sait rien, si ça se trouve, quelque part dans l’univers, il y a une planète où il faut les ADN de trois personnes pour former un nouvel être. Qu’est ce qu’on en sait ? Eh ben oui, on n’en sait rien.

Enfin, dans tous les cas, vous êtes maintenant au courant, si Boutin est un peu chelou jusqu’en octobre, c’est probablement pour essayer de sauver ses miches, la grandeur d’âme attendra novembre. De toute façon, au pire, elle a prévu un plan de secours, se réfugier au ministère de la magie.

boutin ministere magie

Bon oui, vous croyez quoi, c’est à Poudlard que Jésus a appris à marcher sur l’eau !

  1. Oui le genre humain tout entier est notre ami, si vous ne nous croyez pas venez aux soirées à la rédac, après deux bières on chante l’Internationale debout par terre (parce que si on venait à chanter debout sur les bureaux ce serait dangereux dans la mesure où nos bureaux sont constitués de planches pourries posées sur des tréteaux branlants, envoyez vos dons)
  2. Ce n’est pas une insulte, le cochon est ce qu’il y a de plus compatible avec l’homme d’un point de vue biologique et on ne peut quand même pas tanner un humain !
  3. En général quand on sort cette argument, les veilleurs et autres manifestants pour tous disent que c’est pas fair play d’utiliser le pire de leur modèle contre nous. Après ils viennent avec le cas d’une paire de môme nés par GPA et qui sont malheureux mais s’obstinent à ignorer le cas de tous ceux qui le vivent très bien merci et qui aimeraient qu’on arrête de parler en leur nom et qu’on leur foute un peu la paix. Ces gens ont l’amour du LOL.