Dommages de Hollande

Brassens n’a vraiment pas de chance.  Artiste talentueux, il avait demandé à être enterré sur la plage de Sète à sa mort1, ce qui ne lui a pas été accordé. D’ailleurs, dans ce cas, on ne dit pas ensablé sur une plage ? Ca paraîtrait plus logique non ?

Bon, je diverge. Toujours est-il qu’en plus de ça, il faut que de petits rigolos viennent jouer avec ses chansons pour faire des détournements douteux. Des fois, la vie est dure, même pour les morts.

Brassens

Dans mon pays sans exception
J’ai mauvaise réputation
Dès que je fais passer une loi
On dit qu’je fais n’importe quoi.
Je ne fais pourtant de tort à personne
Et ma politique je la trouve bonne
Mais les français n’aiment pas que
Leur président soit plus mou qu’eux
Non les français n’aiment pas que
Leur président soit plus mou qu’eux
Tout le monde médit de moi
Surtout Marine, ça va de soi.

Le jour du 14 juillet
Je me souviens qu’on m’a hué
Non vraiment je ne comprend pas
Qu’ai-je fait de pire que Nicolas ?
Je ne fais pourtant de tort à personne
Mais les gens toujours gueulent et ronchonnent
Mais les français n’aiment pas que
Leur président oublie ses voeux
Non les français n’aiment pas que
Leur président oublie ses voeux
Tout le monde me montre du doigt
Comme Sarkozy, ça va de soi.

Et je suis toujours malchanceux
Même quand je crois être astucieux
Et avec mon casque de scooter
J’ai fait marrer la France entière
Je ne fais pourtant de tort à personne
Quand parfois, comme ça, je trompe bobonne
Mais les français n’aiment pas que
L’président pense avec sa queue
Non les français n’aiment pas que
L’président pense avec sa queue
Tout le monde se rue sur moi
Pour Mélenchon, ça va de soi.

Y’a pas besoin d’être Apathie
Pour d’viner l’sort qui m’est promis
Aux élections, on fera tout
Pour me mettre au fond de l’Égout.
Je ne fais pourtant de tort à personne
Malgré ça tout l’monde veut que j’abandonne.
Car les français n’aiment pas que
Leur président se foire copieux
Non les français n’aiment pas que
Leur président se foire copieux
Tout l’monde rira que j’aie perdu
Même le PS, bien entendu !

 

-

  1. Cf la chanson Supplique pour être enterré sur la plage de Sète, que je vous recommande

On l’a déjà dit qu’on était pas contents ?

Malgré tous nos efforts ces deux derniers jours, nous n’avons toujours pas reçu de proposition de rachat du groupe Bolloré. Nous continuons donc à raconter ce qu’on veut, quand on veut et sans aucune supervision, ce qui est soit le début des problèmes, soit le début de la gloire (encore que les deux ne sont pas mutuellement exclusifs). Enfin, ça c’est à supposer que ce soit le début de quelque chose. Mais bref, comme tous les lundis de l’été (vacances, mon cul), voici une petite chanson à chanter durant vos 8 heures de voyage en train ou en avion pour rendre fous vos compagnons d’infortune (nous nous dégageons de toute responsabilité si vous finissez par prendre une mandale). Sur l’air des Bobos de Renaud :

Allez Carlita, envoie la musique !

On les appelles « Républicains »
Ou « UMP » pour les boloss
Aux concerts de Barbelivien
On les retrouve dans la fosse

Ils forment un « nouveau » parti
Après le modem et les socialos
Pas loin du parti de Jean-Marie
J’vais vous en dresser le tableau

Sont pas mal menteurs, c’est normal
Mais leur passion c’est les casseroles
Qu’ils se trainent, c’est un scandale
Partout comme des branquignoles

Les Répu, les Répu…
Les Répu, les Répu…

Ils connaissent que les beaux quartiers
Jamais mis les pieds à Saint-Denis
A part une d’eux un peu tarée
Qui clope avec les sans abris

Ils ont des mômes très mal élevés
Qui tirent au pistolet à billes
Et se passionnent pour les vrais
Maintenant qu’ils ont un peu grandi

Ils balancent de temps en temps
Une connerie sur Bygmalion
Plus souvent sur les musulmans
Ou bien sur l’immigration

Les Répu, les Répu…
Les Répu, les Répu…

Ils lisent des livres imaginaires
Comme 1793
Ou encore Zadig et Voltaire
Vive la littérature française

C’est au Fouquet’s qu’ils vont manger
Ou au Ritz s’ils sont charrette
Passent leur vacances chez Boloré
Le camping c’est pour les tapettes

Ils ne regardent que TF1
Canal Plus c’est pour les bobos
France 2 pour les bons à rien
Et Arte pour les intellos

Les Répu, les Répu…
Les Répu, les Répu…

Ils écoutent pendant leurs meeting
De la musique bien daubée
Faudel et Carla Bruni
Ou un peu Johnny Hallyday

Ils aiment bien Christine Boutin
Et l’Eglise en général
Sont apparemment chrétiens
La laïcité c’est génial

Dans cette histoire le plus con
C’est que malgré toutes leurs affaires
Ils espèrent qu’un changement de nom
Les fera passer pour honnêtes.

Les Répu, les Répu…
Les Répu, les Répu…

Ça va pleurer dans les chaumières !

Pour une raison qui m’échappe, cette chanson pourtant peu festive, revient régulièrement dans les bals de l’été. Probablement son côté « classique de la chanson française » ou quelque chose comme ça. Enfin, si jamais vous trouvez que ça plombe un peu la soirée quand le DJ la diffuse au camping, vous pouvez toujours chanter ces paroles alternatives, ça devrait mettre l’ambiance :

Séquence émotion !

Séquence émotion !

♪♫♪

Dans son beau costume de l’armée
Il allait casser des pédés
Ou bien taper sur des rebeux
Mon vieux

Y’a pas d’élection tous les ans
Il fallait bien qu’il passe le temps
Et qu’il s’occupe comme on peut
Mon vieux

Une blague sur les fours crématoires
Y’a pas de quoi en faire un char
Mais on lui a fait un procès
Non mais …

Dans son beau costume de l’armée
Il a fait pendant des années
La guerre aux mêmes banlieues
Mon vieux

Quand il rentrait du tribunal
Il disait, c’était machinal
Que les noirs sont monstrueux
Mon vieux

Les dimanches étaient rigolo
On parlait de la Gestapo
Ça le rendait très très heureux
Je crois, mon vieux

Dans son beau costume de l’armée
Les soirs de vote quand il rentrait
On l’entendait gueuler un peu
Mon vieux

Nous on connaissait la chanson
Tout y passait les francs-maçons
La gauche, la droite, et le milieu
Avec mon vieux

Chez nous, y’a pas de diversité
C’est dehors qu’il faudrait chercher
Un peu de pigmentation
On n’est pas cons

Dire que j’ai passé des années
A côté de lui à l’admirer
On était quand même chanceux
Nous deux

J’aurais pu, c’était pas chrétien
Faire avec lui plus de chemin
Ça l’aurait p’t-être rendu heureux
Mon vieux

Mais quand on est à 20%
On n’a pas franchement le temps
Pour gérer toutes ses conneries
Tant pis

Depuis qu’il est exclu du parti
En pensant à tout ça, j’me dis
Qu’il m’aura bien ouvert la voie
Papa

Posez ces serviettes, on va pas les faire tourner aujourd’hui.

Attention, aujourd’hui l’ambiance risque d’en prendre un coup. Mais si, comme moi, vous devez partager vos vacances avec un enfant (ou pire un ado !) qui braille du Louane en permanence, vous pouvez tenter de surenchérir avec ces paroles alternatives, ça devrait le calmer.

Sale-Mome-VF_reference

Ma chère France je pars
Je t’aimais mais je pars
Je ne serais plus ici, ce soir
C’est un charter, il vole
Vers la misère, il vole
Sans que je n’y puisse rien
Il vole, il vole

Il m’observait hier
Sérieux le commissaire
Comme si il le sentait
Se doutait, que j’étais
Sans papier

J’ai dit qu’j’étais Tchadien
Pas du tout l’air serein
Pris ma tête dans mes mains
Et puis désemparé
J’ai pleuré

J’veux pas y retourner
Je n’ai plus de famille
Mes amis sont ici
J’ai plus rien en Afrique

Refrain

J’me demande sur ma route
Si mes parents se doutent
Que je vais les venger
Même si je ne peux pas gagner

J’vais y laisser ma vie
Mais j’y vais et tant pis
Je n’ai plus rien à perdre
Je ne suis plus rien
Maintenant

C’est bizarre ces deux balles
Qui me trouent la poitrine
Je ne peux plus respirer
Ça m’empêche de crier

Refrain

 

Les jolies colonies de Daesh

Comme tous les lundis durant l’été, je vous propose une petite chanson à chanter à tue-tête n’importe où mais de préférence en public. Sur un air de Pierre Perret et des paroles de moi (avec un petit coup de main de L’Etagère pour (dés)intégrer Palmyre dans la chanson) voici les jolies colonies de Daesh :

♪♫♪

Les jolies colonies de Daesh
Merci Bachar et Baghdadi
Tous les ans, j’veux r’faire le 11 septembre
Vive AQMI, Al Qaïda.

J’vous envoie une ptite vidéo
Pour qu’vous voyiez comment c’est chouette
Ici nous on sait faire la fête
Mieux que ces cons d’Charlie Hebdo
J’tousse un peu à cause qu’on avale
Des lacrymos à l’entrainement
Et à la pause, c’est trop marrant
On bombarde des Palmyre en sable

(Refrain)

Pour becqu’ter on nous met à l’aise
C’est vraiment comme à la maison
dans les repas y’a pas d’cochon
Mais on y trouve quelques punaises
L’matin on se prend une raclée
Les surveillants sont pas méchants
S’ils nous battent si régulièrement
C’pour nous apprendre à pas pleurer.

(Refrain)

Hier je me suis cassé un bras
En égorgeant un infidèle
J’aurais du le faire à la truelle
Le sabre était trop grand pour moi
Les punitions sont plutôt dures
Les pions ils ont pas leur pareil
Ils nous attachent en plein soleil
Et nous fouettent avec une ceinture

(Refrain)

Je vous envoie amis français
Mes menaces les plus méritées
J’vous quitte j’vais voir ma fiancée
Une qui sera forcée de m’épouser
Les p’tits on n’a vraiment pas de chance
On nous fait pas voir du pays
Les grands eux vont en Tunisie
Tuer des touristes en vacances

(Refrain)

♪♫♪

Et comme tout ceci n’est malheureusement pas juste une blague, je vous conseille, quitte à ruiner l’ambiance, d’aller regarder cet excellent reportage de l’Effet Papillon.

Est-ce-que tu viens pour la Gay Pride ?

Deux choses ne vous ont sans doute pas échappé :

1. C’est les vacances.

2. Les Etats-Unis ont légalisé le mariage homosexuel sur tout le territoire.

Alors pour le 1, nous avons décidé de ne pas vous laisser tomber et de rester avec vous tout l’été. Mais de rien, ça nous fait plaisir. L’esprit reste le même, on trolle, mais dans un esprit festif et estival !

Et pour se faire passons tout de suite au point 21 avec une petite chanson de vacances pour consoler les partisans de la Manif Pour Tous qui voient leur monde s’écrouler. Comme je chante comme une casserole désaccordée, j’épargne vos oreilles et je vous laisse chanter vous-même, chez vous, au camping, dans la voiture… sur un air bien connu que vous devriez identifier tout seul2 :

T’avais les cheveux blonds
Une croix gammée sur ton blouson
On s’est connu comme ça
A la manif des gros bourgeois

Tu dis que les enfants
Ont un papa et une maman
Moi pour faire comme Boutin
J’ai prié, mais en latin

Est-ce-que tu viens pour l’espérance ?
Il y aura Valérie Pécresse
Je serai je pense
Un peu en avance
A la veillée des sentinelles

Je reviendrai marcher
Pour qu’les pédés puissent pas se marier
On écoutera Ludo
Dire qu’la PMA c’est pas beau
Et puis la GPA
C’est encore pire, j’t’en parle même pas
Ça marchandise l’humain
Et ça fait des orphelins

Est-ce-que tu viens pour l’espérance ?
Il y aura Valérie Pécresse
Je serai je pense
Un peu en avance
A la veillée des sentinelles

Fana de Dieu
De NOTRE Dieu
On aime les siens
Mais pas son prochain

Est-ce-que tu viens pour l’espérance ?
Il y aura Valérie Pécresse
Je serai je pense
Un peu en avance
A la veillée des sentinelles

Voilà, si l’un d’entre vous est assez fou pour prendre sa guitare et s’enregistrer, envoyez-nous ça, on veut vous entendre !

Sur ce, moi je vais prendre l’apéro au frais dans la cours de l’immeuble. Peace !

rainbow white house

  1. Parce qu’après le point 1 il est toujours de bon ton de mettre le point 2.
  2. Si vous êtes vraiment en galère : https://www.youtube.com/watch?v=m0MgGUnLsdo